[Camarade - Connexion]
Chat Box

Cliquez ici pour entrer

0 personnes connectées.

Ephémérides
En ce jour...
1857
"Gustave Flaubert comparaît devant un tribunal pour ""atteinte aux bonnes moeurs"" avec son livre ""Madame Bovary""."
1924
Ouverture des premiers Jeux Olympiques d'hiver à Chamonix.
1965
Mort de Winston Churchill.
2008
La Société générale, une des plus importantes banques française, annonce une perte de 2 milliards d'euros au titre de la crise des subprimes.
2020
St François de Sales
Activité du Site

Pages vues depuis 09/04/2013 : 207 796

  • Nb. de Membres : 8
  • Nb. d'Articles : 80
  • Nb. de Forums : 0
  • Nb. de Sujets : 18
  • Nb. de Critiques : 0

Top 10  Statistiques

Les locaux de l’UL CGT Pithiviers

::

Lettre ouverte au Maire de Pithiviers



LETTRE OUVERTE au Maire de Pithiviers

 

Objet : Les locaux de l’UL CGT Pithiviers


Monsieur le Maire,

 

Notre union locale CGT, 1 place des Halles à Pithiviers, est inaccessible aux personnes à mobilité réduite, car elle est située au 1  étage sans ascenseur. De plus, elle ne permet pas le respect de la confidentialité, car elle se résume à une salle commune.

Suite à plusieurs demandes, le 19 février 2015, l’élue Madame BADAIRE a reçu avec Madame RAGGI . une délégation CGT, au sujet de nos locaux. Nous avons été très surpris de la proposition de Madame BADAIRE, de nous octroyer un bureau à partager, au centre Madeleine Rolland à Pithiviers !

A cette occasion, nous avons rappelé à Mesdames BADAIRE et RAGGI, notre rôle social et économique, pour le monde du travail. L’union locale est un lieu d’accueil, pour les salariés, ceux en situation d’exclusion, bien souvent en grande détresse morale, mais aussi, les personnes handicapées, les retraités.

De ce fait, nous recevons des personnes à tout moment, selon les besoins, à l’exemple des conseillers de salariés. L’union locale CGT est une organisation, qui réunit régulièrement ses syndicats et sections syndicales, ses syndiqués. Ainsi, l’union locale a besoin, d’un bureau, d’une salle d’accueil, d’une pièce pour les archives et d’une salle de réunion, qui elle pourrait être partagée avec d’autres organisations.

 

A l’issu de cet entretien, Madame BADAIRE nous a assuré de nous recontacter, pour nous informer des évolutions de ce dossier.

A la sortie de cet entretien, nous avons découvert dans la presse locale, que l’immeuble hébergeant les syndicats, FO, CFDT et CGT, était tout

simplement en vente. A aucun moment dans la discussion, les représentantes de la mairie, nous ont informés de ce projet de cession.

Nous avons clairement le sentiment, que ce rendez-vous n’était qu’un prétexte, afin de jauger notre engagement et non voué à trouver une

solution à notre problématique d’accessibilité et de confidentialité.

Les unions locales syndicales, reconnues d’utilité publique, sont pour les salariés en situation d’exclusion ou d’isolement, la seule possibilité de s’organiser collectivement pour faire valoir leurs droits économiques et sociaux, un droit qui leur est reconnu et garanti par la constitution française, ce qui est d’autant plus primordial dans un bassin d’emploi sinistré.

Pour toutes ces raisons, les militants et syndiqués CGT, sont attachés au respect du droit syndical, à leur union locale CGT de Pithiviers et réclament des locaux décents, correspondant aux besoins du monde du travail.

Nous sommes prêts, à vous rencontrer à nouveau, afin de trouver rapidement ensemble une solution pérenne.

Espérant, que vous nous entendrez, veuillez agréer, Monsieur le Maire, l’assurance de notre considération distinguée.

 

A Pithiviers le 27/03/2015

 



!!

Liens Relatifs


Précédent |  Suivant

Temps : 0.1437 seconde(s)