[Camarade - Connexion]
Chat Box

Cliquez ici pour entrer

0 personnes connectées.

Ephémérides
En ce jour...
1857
"Gustave Flaubert comparaît devant un tribunal pour ""atteinte aux bonnes moeurs"" avec son livre ""Madame Bovary""."
1924
Ouverture des premiers Jeux Olympiques d'hiver à Chamonix.
1965
Mort de Winston Churchill.
2008
La Société générale, une des plus importantes banques française, annonce une perte de 2 milliards d'euros au titre de la crise des subprimes.
2020
St François de Sales
Activité du Site

Pages vues depuis 09/04/2013 : 207 855

  • Nb. de Membres : 8
  • Nb. d'Articles : 80
  • Nb. de Forums : 0
  • Nb. de Sujets : 18
  • Nb. de Critiques : 0

Top 10  Statistiques

UNE NOUVELLE DYNAMIQUE DE MOBILISATION LES 17 ET 19 MAI CONTRE LA LOI-TRAVAIL : OFFENSIFS ET DETERMINES POUR GAGNER LE RETRAIT DE CE PROJET



Jeudi 12 Mai, à l’appel de l’intersyndicale, de nombreuses initiatives diverses et variées ont eu lieu sur tout le territoire : manifestations, interpellations des parlementaires, occupations de permanence, blocages de centres économiques, distributions de tracts appelant au renforcement de la mobilisation
Dans le Loiret, l’intersyndicale organisait une opération escargot, au départ d’Orléans La Source, marqué d’un arrêt devant le siège du Parti Socialiste du Loiret, et se terminant à l’Ile Arrault, par un pique-nique fraternel et convivial.
Ce sont ainsi 115 véhicules qui se sont suivis et mobilisés, durant la matinée, avec slogans, klaxons, donnant ainsi un souffle nouveau aux militants du Loiret et au mouvement social.
Autant dire que cette initiative était visible et audible.
Le projet demeure inacceptable et inamendable. La mobilisation doit se renforcer et grandir pour gagner le retrait et l’ouverture d’une réelle concertation avec les organisations syndicales afin d’obtenir un code du travail du 21ème Siècle.
Après le mépris envers les nombreux manifestants mobilisés depuis des mois contre le projet de loi El Khomri, ainsi qu’à l’égard des 74% de français qui rejettent ce texte de destruction sociale, le gouvernement fidèle aux injonctions de Bruxelles et du patronat, a décidé de recourir à l’article 49.3 de la constitution !!
Ce nouveau coup de force gouvernemental nous invite à amplifier l’action pour l’avenir de notre droit du travail et celui de la jeunesse, déjà malmenée et précarisée !
Cette nouvelle trahison et cette détermination libérale à vouloir briser notre modèle social (droit du travail, protection sociale, retraite, services publics, territoires) est un séisme politique, économique et social sans nom.
LA FRANCE, AUJOURD’HUI, N’EST PLUS UNE DEMOCRATIE MAIS UN REGIME AUTORITAIRE !! L’ASSEMBLEE NATIONALE EST DEVENUE UNE SIMPLE CHAMBRE D’ENREGISTREMENT DES EXIGEANCES PATRONALES.
D’autres choix sont possibles : sécurité sociale professionnelle, 32 h… et sont exprimés depuis des mois lors des nombreuses manifestations, actions et mouvements qui jalonnent notre pays et notre département. Le 12 mai a permis de relancer une réelle dynamique de mobilisation qui doit s’amplifier dans les jours à venir. Des secteurs professionnels ont déjà déposé des préavis de grève, parfois reconductibles, dès le 16 mai au soir : transport routier, Aéroport de Paris, Cheminots, Marins, Ports et Docks, … D’autres travaillent à de fortes mobilisations, y compris par la grève : commerce, énergie, services publics, chimie …
TOUS EN GREVE ET DANS 4 MANIFESTATIONS A 10H30 LE 19 MAI : ORLEANS, MONTARGIS, PITHIVIERS, GIEN
UNE NOUVELLE DYNAMIQUE DE MOBILISATION LES 17 ET 19 MAI CONTRE LA LOI-TRAVAIL : OFFENSIFS ET DETERMINES POUR GAGNER LE RETRAIT DE CE PROJET
L’UD CGT du Loiret et l’ensemble de l’intersyndicale
appellent à la généralisation des assemblées de personnels.
Dans les entreprises :
Organisons le débat avec les salariés,
Décidons de la grève et de sa reconduction jusqu’à notre victoire collective.
C’est le moment de rejoindre la bataille, de lutter pour nos revendications locales et d’accroître le rapport de force global.
Face au déni de démocratie :
Généralisons la grève pour obtenir
le retrait du projet de LOI TRAVAIL !
La mobilisation de ce 12 mai a montré la colère des salariés face à l’annonce de l’utilisation du 49.3 et la volonté de ne pas en rester là face à ce déni de démocratie.
A Orléans, organisé en 48h, plus d’une centaine de voitures ont parcouru les rues de la ville du Sud au nord de la Loire dans le cadre d’une opération escargot lancée par nos organisations syndicales. De plus, ce matin, plus de 100 personnes se sont rassemblés spontanément place du Pâtis à Montargis.
Forte de ce succès, l’intersyndicale CGT, FO, FSU, Solidaires, UNEF du Loiret appellent à amplifier encore la mobilisation dans 2 prochains temps forts et à durcir le ton.
Dès le 17 mai, l’intersyndicale demande à tous leurs syndicats d’organiser des assemblées générales avec les salariés pour débattre des modalités d’action, de la grève et de sa reconduction dans chaque secteur, établissement ou entreprise.
Le 19 mai, l’intersyndicale du Loiret demande aux salariés, aux jeunes, aux retraités aux privés d’emplois de créer les conditions d’un mouvement d’ampleur de mobilisation et de manifestations interprofessionnelles à 10h30 :
• Orléans : parvis de la cathédrale
• Montargis : place du pâtis
• Gien : place de la victoire
• Pithiviers : place des halles
Le 49.3 ne nous arrêtera pas,
La loi travail ne passera pas !



!!

Liens Relatifs


Précédent |  Suivant

Temps : 0.1729 seconde(s)